Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Une aide exceptionnelle de 500 € pour couvrir une dépense de numérisation

Dans le cadre du plan de soutien à la numérisation des TPE, l’agence de services et de paiement (ASP) et France Num, mettent en place un "chèque numérique" de 500 € pour accompagner la numérisation des entreprises, fermées administrativement lors du second confinement.
  • #AIDE FINANCIERE
  • #NUMÉRIQUE
  • Centre-ville durant le confinement
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Jeudi 28 janvier 2021

    Quelles sont les entreprises éligibles ?

    Les entreprises de moins de 11 salariés, ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public à partir du 30 octobre 2020, les hôtels et hébergements similaires employant moins de 11 salariés bénéficient de l'aide exceptionnelle de 500 €, dans la limite des crédits disponibles.

    L'entreprise devra avoir débuté son activité avant le 30 octobre 2020, être à jour de ses obligations fiscales et sociales et ne pas être en situation de liquidation judiciaire.

     

    Quelles dépenses sont couvertes ?

    Cette aide à la numérisation couvre les dépenses liées à un site web, à la production de contenus web, à la mise en place d'outil de paiement en ligne, de solutions de réservation ou de prise de RDV en ligne, à l'adhésion à une place de marché ou encore liées à des outils de cybersécurité, à de l'hébergement ou de stockage de données.

    Sont également éligibles à l'aide les dépenses liées à l'accompagnement à la numérisation comme un diagnostic ou l'établissement de recommandations.

    Cette aide peut être cumulée avec les différents dispositifs de soutien à la numérisation mis en œuvre par les collectivités locales.

     

    Comment bénéficier de l'aide ?

    L'aide est d'un montant forfaitaire de 500 €. À partir du 28 janvier 2021, les entreprises éligibles peuvent déposer leur demandes sur le site cheque.francenum.gouv.fr.

    Elles devront justifier - factures à l’appui - d'avoir engagé des dépenses de numérisation à hauteur de 450 € TTC minimum, entre le 30 octobre 2020 et le 31 mars 2021.